L’anonymat, tueur d’ados

L’article traite d’un réseau social précis: Ask. 90 millions de personnes du monde entier utilisant cette application qui permet de poser n’importe quelle question dans l’anonymat le plus complet à des gens de notre entourage. Problème: cette application est détournée de sa fonction première pour insulter et menacer. Les internautes utilisant Ask sont en grande majorité des adolescents, en recherche d’identité et ainsi, vulnérables. Avec l’anonymat, Ask permet aux utilisateurs d’agresser et d’user de franchise blessante pour anéantir facilement une cible. La résultat est immédiat: des suicides sont provoqués par Ask. Plusieurs acteurs, comme le premier ministre de Grande bretagne, se mobilisent pour interdire cette application qui fragilise les jeunes d’aujourd’hui. Ainsi, à travers cet article, l’auteur met en garde les lecteurs sur l’utilisation d’internet qui peut se révéler parfois fatale.

 

Commentaire

Cet article met en évidence que tous les publics aujourd’hui ont accès à internet, même les plus fragiles comme les adolescents. L’adolescence est un passage de la vie où l’on remet en question notre existence, et internet peut être fatal à ce moment car il offre l’anonymat. Des personnes qui ne feraient pas de mal a une mouche dans la vie quotidienne, peuvent se révéler redoutable sur la toile avec des propos méchants. C’est important de montrer les dangers d’internet sur les jeunes pour sensibiliser les parents et les jeunes pour éviter des évènements tragiques. Internet offre quelque chose d’inédit dans la communication: l’anonymat.

Gorebefuze |
Nydosavybe |
Bijivehaju |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nathan9vlb8bblog
| Aysachaotou
| Qogenoqexa